Déco Cool / Maison Pratique / Purificateur d’air : comment le choisir ?

Purificateur d’air : comment le choisir ?

Purificateur d'air

Entre hiver et télétravail, nous passons beaucoup de temps enfermés chez nous. Mais saviez-vous que l’air de votre intérieur peut être plus pollué que l’air extérieur ? Pour y remédier, vous pouvez opter pour un purificateur d’air ! Filtre à particules, à ionisation, à combustion, à plasma… On vous aide à choisir votre purificateur d’air…

Le rôle d’un purificateur d’air

Les matériaux de construction, les meubles neufs, les produits d’entretien, le pollen, la poussière… Voici autant de choses qui émettent des particules plus ou moins toxiques dans l’air de votre habitation. Si une bonne ventilation limite les dégâts causés par la pollution intérieure, elle ne permet pas toujours de purifier et d‘assainir suffisamment l’air que vous allez respirer toute la journée… C’est là que le purificateur d’air entre en scène. Il va aspirer, filtrer puis rejeter l’air ambiant, alors débarrassé des allergènes et particules fines polluantes. Parfait pour les personnes allergiques ou sensibles, le purificateur d’air convient à tout le monde, pour un intérieur sain et purifié !

Les différents types de filtres d’un purificateur d’air

Vous l’aurez compris, un purificateur d’air fonctionne grâce à un filtre, ou plutôt grâce à plusieurs filtres. En effet, il se compose généralement d’un préfiltre, d’un filtre à charbon actif et d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air). Mais il existe d’autres types de purificateurs d’air, chacun présentant des spécificités différentes :

  • Le filtre à particules – également appelé « filtre HEPA », il s’agit du type de filtre le plus répandu dans la fabrication des purificateurs d’air pour les particuliers. Il est composé de mailles particulièrement fines, qui vont retenir les particules polluantes, le pollen et autres virus et bactéries ;
  • L’ioniseur – en générant une quantité importante d’ions négatifs, le filtre à ionisation va alourdir les particules polluantes par un processus chimique et ces dernières vont se retrouver soit aspirées par le purificateur, soit sur le sol, pour un air purifié ;
  • Le purificateur par combustion – un peu comme dans le cas d’une catalyse, les particules polluantes sont ici chauffées à 200 °C afin d’être détruites. L’air est ensuite refroidi et rejeté dans la pièce ;
  • Le purificateur par photocatalyse – également appelé purificateur d’air par rayonnement, le purificateur utilisant un filtre à photocatalyse fonctionne grâce à une lampe UV. Particulièrement efficace contre les virus, microbes et bactéries, il garantit un air sain pour toute la famille.

Quel prix pour un purificateur d’air ?

Pour un purificateur d’air efficace et de bonne qualité, il faut compter entre 60 € et environ 600 € pour un modèle haut de gamme. Évidemment, vous en trouverez des moins chers, mais assurez-vous qu’ils soient performants et qu’ils assainissent correctement l’air de votre intérieur. Design, intelligent, silencieux… Découvrez notre sélection de purificateurs d’air :

  • Purifier Cool de Dyson – 599 € ;
  • Air And Me de Buldair – 59,90 € ;
  • Intense Pure Air Nanocaptur + de Rowenta – 249,99 € ;
  • A34 de Qlima – 110,90 €.

ParLolita F.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*