Déco Cool / Actu Déco / Actu & Tendance Déco / Rénover son logement en 2021 : le point sur les aides

Rénover son logement en 2021 : le point sur les aides

Rénover son logement, cela représente un sacré budget. Mais saviez-vous que vous pouvez bénéficier de certaines aides comme un crédit d’impôts par exemple ? Dans cet article, nous faisons le point pour vous sur les aides liées à la rénovation d’un bien immobilier en 2021…

MaPrimeRénov’

Accessible à tous les propriétaires et syndicats de propriétaires, l’accès à MaPrimeRenov’ est soumis à un plafond de ressources et vient remplacer le Crédit D’Impôt Transition Énergétique (CITE). Elle aide à financer vos travaux de rénovation énergétique comme l’isolation de vos combles ou l’installation d’un poêle à granulés, entre autres. Le montant de la prime dépendra des critères suivants :

  • Le type de travaux effectués,
  • La localisation de votre résidence principale,
  • Le niveau de ressources.

Les primes CEE

Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) soutient les particuliers dans leur démarche d’amélioration des performances énergétiques de leur logement. De la même façon que MaPrimeRénov’, cette aide concerne donc les travaux de rénovation énergétique de votre habitation. Ces primes sont cumulables avec MaPrimeRenov’, sous conditions, et comprennent, par exemple la prime Effy. Cette dernière vous permet de récupérer jusqu’à 5 000 € pour l’installation d’une pompe à chaleur.

Les aides d’Action Logement

Pour bénéficier des aides d’Action Logement, vos travaux doivent être effectués dans une résidence principale située en zone B2 ou C, ou encore dans l’une des communes du programme Action Cœur Ville. Pour savoir si votre ville est concernée, cliquez ici. Toute demande doit être déposée par le biais du site internet de l’association.

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

Cette aide s’adresse également aux propriétaires d’une résidence principale et achevée depuis plus de 2 ans. Sans condition de ressources, ce prêt sans intérêt doit financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Il est remboursable sur une période maximale de 15 ans. Vous pouvez emprunter jusqu’à 15 000 € pour une action seule. Vous pouvez aller jusqu’à 30 000 € pour un projet de performance énergétique global. L’Eco-PTZ se contracte auprès d’une banque signataire d’une convention avec l’État.

Le chèque-énergie

Ici, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Le chèque-énergie est un montant qui est perçu chaque année afin d’aider les ménages les plus modestes à régler leurs factures d’énergie. Les bénéficiaires sont listés automatiquement par les services fiscaux sur la base des revenus déclarés. Ce chèque peut également servir à financer des travaux de rénovation énergétique.

Les primes Coup de Pouce

Les primes Coup de Pouce s’adressent à tous les ménages, peu importe leurs revenus. Ce dispositif vise à offrir des primes bonifiées visant certains travaux comme l’installation d’un équipement de chauffage à énergie renouvelable ou encore l’isolation de vos combles.

La TVA à taux réduit

Habituellement, les chantiers de construction et de rénovation sont soumis à une TVA variable pouvant aller jusqu’à 20 %. Cette taxe peut être réduite pour atteindre un taux fixe de 5,5 % en ce qui concerne les travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre logement.

Les aides régionales

Au-delà des aides nationales, chaque région peut ou non attribuer des aides supplémentaires dans le cadre de la rénovation, notamment énergétique, d’un logement. Pensez donc à contacter votre région afin d’en savoir plus.

ParLolita F.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*