Déco Cool / Actu Déco / Comment bien choisir ses rideaux ?

Comment bien choisir ses rideaux ?

- Publicité -

Un rideau, des rideaux ? Pour faire barrage à la lumière, protéger son intimité, décorer son intérieur ? Peu importe, C’est l’atout charme et confort de l’habitation, la touche importante qui finalise une déco ou permet une astuce pratique :  la preuve même que le logement est entre nos mains, sous contrôle !

Restent à déterminer, selon son usage : le choix des supports, des tringles et des matières, les mesures idéales, les teintes et les motifs…. Autant que les erreurs à éviter !

duos-vendome- curtina.fr

Supports 

Au mur ou au plafond, le plus souvent. Mais c’est  l’ouverture de la fenêtre qui prime avant tout. On  fixera le(s) voilage(s) directement sur  fenêtre à double ouverture – baie vitrée, salon, chambre – pour ne pas gêner l’ouverture des battants, et coupés aux mesures exactes de la fenêtre.

Deux rideaux qui se rejoignent, s’entrecroisent et se plissent doivent être calculés avec plus d’ampleur si l’on désire les rabattre de chaque côté des ouvertures. Ils s’installeront le plus souvent avec un équipement sur rails ou tringle ronde, pour une mobilité maxima, et des supports avec visseries.

Les tringles 

Si l’on choisit une pose aux murs ou au plafond – les 2 peuvent se compléter si la largeur est importante/ pan de mur entier -, on optera pour :

  • des tringles rondes : bois, alu ou PVC, d’un petit diamètre si le rideau est léger, avec ou sans embouts décoratifs ; le bois est léger, l’alu solide et le PVC imputrescible. Un trio gagnant-gagnant selon l’emplacement de votre pose.
  • des tringles plates à modèles ultra-fins pour poser directement sur un battant grâce à des fixations adhésives, tandis que les modèles ronds se fixent sur des pitons, ce qui demande de percer le vantail de la fenêtre. Extensibles, elles s’adaptent à toutes les dimensions de fenêtres.

 Le type de fixation varie : si vous ne souhaitez pas percer vos murs il existe des supports autocollants ou à pression ; tandis que pour les fixations plus sophistiquées, et destinées à durer, on hésitera pas à adopter tringle à rail ou tringle à câble.

Voilages 

Toutes stylisations confondues, le voilage est le principal facteur d’attrait pour les fenêtres de l’habitat : fenêtre de cuisine, ouverture étroite, baie vitrée, accès direct sur une terrasse ou un balcon, vous désirez en faire un agrément décoratif tout en tamisant la lumière ou créant une barrière élégante sur un voisinage proche ! Toutefois, avant même de choisir sa matière  il faut au préalable mesurer votre pan de mur, l’écart entre plafond et encadrement de la fenêtre, et bien choisir son support.

Matières et couleurs pour les voilages de fenêtres ?

Lin, coton, fil, polyester, dentelle, offrent, chacun selon son aspect et ses qualités propres, des décors variés, du plus moderne au plus classique, en passant par le plus naturel. Tout dépend du budget que vous souhaitez investir dans l’installation de vos rideaux – métrage tissu, fixations, tringles et visseries – Plus les teintes sont claires et translucides, plus la réflexion de lumière est intense.

Les voilages à motifs graphiques, en arabesques, seront à tester sur un métrage échantillon, afin de visualiser le résultat de la projection lumineuse dans la pièce où il est destiné.

Vous devez choisir, en outre, la tête – le haut –  de vos rideaux :

  • rideau à ruflette : un galon fronceur qui s’adapte en haut de rail ou sur tringle ronde. Un métrage plus conséquent – double ou triple – est à prévoir pour donner l’ampleur souhaitée.
Montage ruflette sur tringle ronde en bois – www.coudreensemble.fr
  • rideau à œillet : il glisse sans accroc sur n’importe quelle tringle ronde ou un câble.
Occultant phonique et thermique avec oeillets sur tringle ronde – www.leroymerlin.fr
  • rideau à pattes et à nouettes : les espaces de tissu sont déjà partie intégrante du rideau à l’achat, et s’insèrent facilement aux tringles rondes avec l’option de silence absolu lors des manœuvres d’ouverture et de fermeture.

Les rideaux occultants, les doublures thermiques, pour une protection maxima

Souvent sollicités pour les pièces de vie où l’on se repose – chambre, salon –  la matière se choisira plus épaisse – coton, velours + occultant – ou occultant synthétique seul. Selon la localisation de la pièce – région, exposée aux forts rayonnements, chaleur prolongée, emplacement plein sud –  on prévoit désormais une doublure thermique, afin de procurer à l’ensemble une  isolation acoustique, lumineuse et thermique.

Sur certains modèles, la doublure occultante peut se fixer, seule, sur le rideau à l’aide d’un scratch, et se détacher si besoin.

Côté déco : des fantaisies bluffantes  sont réalisées sur ce matériau tout à la fois léger et indispensable au confort ambiant. Uni ou exotique, décor 3D, il fait le taff avec brio !

N’hésitez pas à demander conseils et renseignements sur l’entretien de ces matières synthétiques si elles se doublent à des matières naturelles à traitement délicat – coton, taffetas, velours –.

Pour les supports et suspensions, ils seront renforcés – privilégier tringles rondes ou fixations sur rails – pour des rideaux épais – alors qu’un occultant léger, accroché seul, peut s’installer sur des systèmes identiques à ceux des voilages.

- Publicité -

À lire aussi

ParDanielle P.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*