Déco Cool / Actu Déco / Actu & Tendance Déco / Le slow design, l’autre manière d’aménager et de construire

Le slow design, l’autre manière d’aménager et de construire

- Publicité -

Le respect de la nature et les façons alternatives de faire les choses séduisent de plus en plus les Français. Voyage, nourriture, loisirs, confort, transports et même la construction doivent désormais montrer patte verte sans pour autant se livrer au green washing. Le slow design est un courant qui se fait entendre depuis peu, mais qui est en réalité beaucoup plus ancien qu’on pourrait le penser de prime abord.

Le slow design qu’est-ce que c’est ?

Le slow design est un rejeton du mouvement slow, tout comme la slow food ou le slow travel. Ce mouvement s’efforce de promouvoir une façon plus respectueuse, plus proche de la nature et plus humaine de réaliser diverses tâches.

Par exemple la slow food, qui a lancé le mouvement, propose de prendre le contrepied de la fast food grâce à une approche plus gastronomique, locale, biologique et respectueuse.

Quelques idées d’agencement slow design

Le slow propose depuis une dizaine d’années de décorer et aménager nos maisons différemment, toujours en suivant les piliers du mouvement slow.

Voici quelques pistes pour laisser entrer le slow design chez vous.

Utilisez vraiment vos espaces

Tous vos espaces doivent servir, sinon ils sont superflus. Une salle à manger utilisée d’ordinaire uniquement 2 fois par an pourra ainsi servir à prendre de confortables repas quotidiens, ou être avantageusement transformée en une pièce plus utile.

L’empreinte au solo compte énormément, aussi il faut maximiser l’utilisation de l’espace.

Laissez entrer la lumière

Puisque le mouvement fait la part belle aux éléments naturels, pourquoi ne pas profiter d’une lumière gratuite, saine pour yeux et globalement utile pour la santé ? Le soleil offre cette lumière qui doit ainsi baigner tout le logement, ou en tout cas la plus grande superficie possible.

Le slow design propose de placer des fenêtres là où c’est possible, d’ouvrir les toitures à l’aide de fenêtres de toit ou même de verrière.

Si vous souhaitez bénéficier de cette luminosité, il faudra privilégier des menuiseries disposant d’une isolation thermique élevée, que ce site vous aidera facilement à tarifer.

Transformer votre chambre en havre de paix

La chambre est traditionnellement un espace de détente, de relaxation et de sécurité. Pourtant, de nos jours elle est fréquemment envahie par des écrans, des ordinateurs, des téléphones et autres appareils qui la détournent de son principe original.

Dans la mesure du possible le slow design propose de priver la chambre de tout écran et installer des tables de nuits minimalistes pouvant accueillir une petite lampe et un livre.

Triez vos affaires régulièrement

Notre société fait la part belle à la surconsommation et nous avons tous tendance à accumuler de nombreux objets qui ne nous sont pas forcément nécessaires. Ces derniers s’empilent et prennent la poussière

Le slow design vous propose de trier vos affaires régulièrement et de vous débarrasser (de donner de préférences) des choses inutiles. Votre intérieur sera ainsi plus aéré, plus sobre et plus agréable.

Décorez sincèrement

Préférez une déco qui vous ressemble. Le slow, se fait l’apôtre du local et de la sincérité, aussi votre décoration intérieure doit reprendre ces principes.

Évitez les éléments qui sont à la mode et qui ne vous ressemblent pas ainsi que les inscriptions toutes faites ou les imitations de matériaux.

Quelques idées de construction slow design

Si vous êtes en pleine rénovation, ou à l’orée d’une construction, vous pouvez également appliquer ces principes à la structure de votre bâtiment et ainsi bénéficier d’une maison qui respecte vraiment l’environnement.

Privilégiez les matériaux naturels

Sans surprise le slow design, ou slow building, implique d’utiliser des matériaux les plus naturels possible. Il s’agira le plus souvent de maisons ossature bois, d’isolants naturels ou de carreaux écologiques.

Le béton et les produits à très forte énergie grise sont à éviter en raison de leur nocivité pour l’environnement, mais également à cause de leur fabrication énergivore. 

Limitez votre espace

Les tiny house font en quelque sorte partie du slow design et ce n’est pas un hasard. En effet, ce mouvement fait la chasse aux m² inutiles, qui flattent l’égo, mais qui augmente dramatiquement l’impact écologique d’un foyer.

Préférez les surfaces plus petites, plus fonctionnelles, mieux pensées et surtout utilisées quotidiennement.

Orientez votre maison

Pour réduire la consommation d’énergie, il existe une solution naturelle et gratuite, qui nécessite en revanche une bonne planification en amont.

Si votre maison est bien exposée, vous consommerez moins d’énergie de chauffage et moins d’éclairage. Utiliser l’énergie naturelle est l’une de clés les plus importantes pour un logement plus respectueux de l’environnement.

Ne cédez pas aux modes

Les modes sont passagères et, dans la construction, lorsqu’elles deviennent ringardes il faut démolir pour reconstruire plus moderne. Cette façon de faire est là l’opposé du slow design.

Ne sacrifiez pas aux modes et sachez rester dans le classique, le fonctionnel et l’intemporel. Préférez afficher votre originalité par le biais d’une peinture ou d’éléments de déco faciles à remplacer. Vous limiterez ainsi le volume de vos déchets de construction et de rénovation.

Recyclez vos déchets de chantier

Les déchets de construction sont d’ailleurs un point important de la pollution engendrée par le bâtiment. Il existe de nombreuses filières qui permettent de recycler ou de traiter les déchets et gravats de construction. Faire intervenir des spécialistes du recyclage en fin de chantier est un geste de plus pour la planète.

Notez que de nombreux déchets de construction sont utilisés pour servir de remblais et permettent de limiter la progression des carrières.

- Publicité -

À lire aussi

ParLucie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*