Déco Cool / Maison Pratique / Motoculture : où trouver des pièces détachées ?

Motoculture : où trouver des pièces détachées ?

Motculture

En motoculture, les engins nécessitent à la fois de l’entretien et le changement de certaines pièces. Dans l’aménagement des terrains, des espaces verts ou en paysagisme, ils sont largement sollicités. La tondeuse figure parmi l’outillage essentiel et requiert une vérification régulière. Où se procurer les pièces d’usure comme la lame ou la courroie ? Quand et comment les entretenir ou les remplacer ?

Nos vidéos incontournables :

Neuves ou d’occasion : où acheter des pièces détachées pour la motoculture ?

Dans le secteur de la motoculture, les engins subissent de rudes contraintes. Les tondeuses classiques et autoportées travaillent sur des surfaces jonchées de différents obstacles, de tailles variées pouvant plus ou moins affecter le fonctionnement et la longévité de la machine. Les pièces requièrent ainsi un entretien régulier, tandis que d’autres doivent être remplacées. Cependant, pour trouver les pièces détachées adaptées, il vaut mieux s’adresser à des entreprises qui se spécialisent dans l’outillage dédié exclusivement à l’entretien des espaces verts, des terrains et du paysagisme.

Les contraintes liées à ces métiers exigent effectivement le bon choix de pièces pour assurer le fonctionnement et la longévité de la tondeuse. La plupart de ces spécialistes de la vente de pièces détachées assistent les acheteurs en les conseillant : la raison principale est la sécurité. L’usage de ces engins même par des professionnels expose à des dangers de blessure si des pièces sont abîmées, non adaptées ou mal installées. Pour ceux qui manquent de temps pour se rendre en magasin, des professionnels apportent une solution appropriée : l’achat en ligne. Il existe des plateformes spécialisées en motoculture élaborées par des spécialistes, avec une recherche en ligne performante permettant d’accéder à un grand nombre de références. Ces sites dédiés à la vente en ligne de pièces détachées de motoculture répertorient les éléments par modèle et par type de pièces, pour l’entretien et la réparation.

Une alternative permet d’économiser sur les pièces détachées pour tondeuse autoportée et autres appareils de motoculture : l’occasion. Cette pratique reste courante dans le secteur pour trouver des pièces hors liaison au sol en très bon état. Toutefois, il convient de préciser que certaines pièces, notamment les pièces d’usure, doivent être remplacées par des neuves : c’est le cas de la courroie et des lames. Pour qu’elles durent, il faut les entretenir, puis les changer pour maintenir de bonnes performances. N’attendez pas que ces pièces d’usure atteignent le point de rupture pour les remplacer, car vous risquez de provoquer un accident. Il vaut mieux les contrôler régulièrement, pour vérifier les témoins d’usure ainsi que l’état général des pièces et ainsi anticiper leur remplacement avant rupture. Il vaut mieux prendre le temps de changer sur place et immédiatement la lame d’un tracteur tondeuse qui commence à se déformer ou qui a heurté un caillou plutôt que de vouloir absolument finir le travail avant de procéder au remplacement !

Remplacer et entretenir la lame d’une tondeuse autoportée

Pour un travail de qualité, une vérification régulière s’impose au niveau des lames de la tondeuse. Cette étape est importante pour la qualité de la tonte, mais aussi pour la sécurité de l’usager, car la tondeuse rencontre divers obstacles sur son passage comme des racines, des cailloux, des débris de bois ou encore un terrain accidenté. L’usure excessive se traduit par :

  • Un gazon déchiqueté et non coupé
  • L’apparition de dents sur la lame

Contrairement à un jardin chez un particulier, en paysagisme ou dans les espaces verts, la grande étendue de surface et la variété des terrains exposent la tondeuse autoportée à de nombreux obstacles. La lame doit posséder une excellente résistance à l’usure et aux chocs. Pour une utilisation dans le domaine professionnel, il faut choisir des modèles robustes fabriqués en silice et en carbone.

Malgré sa solidité, elle demande aussi de l’entretien, car après chaque utilisation, des débris s’y accumulent. La lame peut être tâchée de sève ou de résine, des débris de végétaux s’accumulent et pourrissent, ce qui dégrade la machine, mais risque aussi de répandre des maladies sur un espace vert, comme des champignons. Il faut nettoyer les lames et éviter que l’humidité n’y stagne.

Remplacer ou affûter ?

En fonction de la situation, une lame de tracteur tondeuse peut requérir un affûtage ou un remplacement. Un affûtage suffit si la lame propre ne présente aucune déformation. Toutefois, après plusieurs affûtages ou des chocs violents, la lame n’effectue plus de coupe nette et risque de vriller ou de se rompre, ce qui peut être dangereux. Si vous notez des fissures, des entailles ou que son épaisseur a trop diminué. Dans ces cas de figure, elle doit être remplacée, car le gazon sera broyé et arraché au lieu d’être tranché net. Pour un paysagiste qui fait attention à la qualité de son travail, une lame usée se transforme rapidement en un problème de taille à résoudre rapidement.

Comment remplacer une lame de tondeuse ?

Pour changer la lame d’une tondeuse, il faut prendre des précautions pour éviter tout accident :

  • Vérifier que la sécurité contre le démarrage fonctionne
  • S’assurer que le moteur est éteint
  • Enfiler des gants de protection pour ne pas se couper
  • Mettre des lunettes de protection

La lame doit être retirée et pour cela, il faut :

  • Installer une cale entre la lame et le capot
  • Dévisser les écrous
  • Poser la nouvelle en faisant attention à l’orientation

Attention au sens de la pose de la lame, mais aussi à la compatibilité des nouvelles lames avec votre machine.

Remplacer la courroie d’une tondeuse autoportée

En ce qui concerne la courroie, une fois qu’elle est usée, elle doit être remplacée. Cette usure se manifeste par une cassure ou par une détente, rendant la machine inutilisable. Elle permet d’actionner les lames, c’est pourquoi une défaillance compromet l’efficacité de la tondeuse. La partie centrale, y compris les lames, doit être démontée. Les mêmes règles de sécurité citées plus haut s’appliquent.

  • Ôter le couvercle du carter qui contient la courroie
  • Enlever le carter à l’aide d’un tournevis
  • Retirer le bouchon
  • Détendre la courroie usée en desserrant l’écrou et l’extraire
  • Installer la nouvelle pièce et remettre le dispositif en place

Pour préserver les pièces comme le filtre à air ou le réservoir à essence, la tondeuse sera incliné, filtre orienté vers le haut.

Par Heloise

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*