Déco Cool / Déco Extérieur / Potager : quels légumes ne pas associer ?

Potager : quels légumes ne pas associer ?

- Publicité -

Vous souhaitez aménager un potager ? La disposition des légumes ne doit pas se faire au hasard pour favoriser leur épanouissement. Certaines variétés ont en effet tendance à se fragiliser et à s’épuiser. Focus sur les mauvaises associations de légumes au potager.

Bonnes associations de légumes au potager : les avantages 

Si certains légumes du potager s’épanouissent au contact de leur voisinage, d’autres ne le supportent pas. Dans le cas où vous plantez côte à côte deux végétaux qui ne se supportent pas, ils ne pousseront pas bien et seront susceptibles de se fragiliser. Il est ainsi conseillé d’éviter certaines associations, que ce soit pour un potager de balcon ou un jardin potager. En revanche, tirez profit du compagnonnage végétal présentant divers avantages. En effet, cette astuce permet de résoudre divers problèmes au potager. 

Les bonnes associations permettent notamment de réduire les risques d’apparition de maladies. À titre d’exemple, cultivé au milieu des fraisiers, l’ail lutte contre le développement de la pourriture grise. Certains légumes dégagent une odeur éloignant les insectes nuisibles. Tel est par exemple le cas des oignons repoussant la mouche de la carotte. Par ailleurs, si certains légumes ne s’aiment pas, d’autres s’entraident comme le haricot grimpant et le maïs. 

Les associations de légumes à éviter 

Pour placer correctement vos légumes au moment de faire votre potager, certaines associations sont à éviter. Ainsi, les alliacées comme l’ail, le poireau ou l’oignon et les légumineuses comme les lentilles, les haricots ou encore les fèves ne peuvent pas cohabiter. Pour obtenir de beaux radis, éloignez-les de vos choux. Quant aux carottes, elles ne supportent pas la proximité de la menthe ni des betteraves. 

Bien qu’ils fassent tous partie de la famille des cucurbitacées, les courges, concombres et melons ne sont pas faits pour être réunis. En effet, ces variétés sont susceptibles de se croiser. En outre, les laitues et autres salades s’épanouissent mal au contact du persil. Certains légumes ont aussi tendance à se concurrence à l’instar des blettes et des épinards. Sensibles aux doryphores, les aubergines, tomates et pommes de terre ne doivent pas être cultivées ensemble.

Les associations de légumes à privilégier

Contrairement aux légumes qui ne supportent pas leur voisinage, d’autres poussent bien au contact d’autres variétés. Ainsi, n’hésitez pas à planter vos carottes et céleris à proximité des tomates, poireaux, oignons, échalotes ou encore fèves. Les épinards sont à placer à côté des aubergines, des choux et des pois. Les tomates se plantent près des carottes, choux, salades, épinards et oignons. Si vous désirez obtenir de belles pommes de terre, placez-les à proximité des haricots et pois. En outre, les radis s’épanouissent mieux au contact des cressons, carottes, salades et tomates. Si vous comptez faire pousser des navets, associez-les à l’ail, aux pois, épinards ou encore ciboulettes. 

Si malgré le respect de ces règles d’association, vos légumes ne poussent pas très bien, vérifiez les conditions dans lesquelles elles sont plantées : qualité du sol, emplacement ensoleillé ou ombragé, arrosage, etc. Une fois toutes les conditions essentielles respectées, vous verrez vos légumes s’épanouir et profiterez de bonnes récoltes.

- Publicité -

À lire aussi

ParNadia

2 commentaires

  1. Merci, de super conseils pour cultiver son jardin, et des bonnes idées.

  2. jean louis lassept

    plein de bonnes idées merci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*