Déco Cool / Déco Extérieur / Comment bien choisir sa piscine hors-sol ?

Comment bien choisir sa piscine hors-sol ?

- Publicité -

L’été se rapproche, c’est donc le moment parfait pour choisir la piscine de vos rêves ! Vous vous êtes déjà décidé pour une piscine hors-sol, mais vous ne savez pas bien comment la choisir ? Dans cet article, nous vous aidons à y voir clair !

Quelle piscine pour quel emplacement ?

Le premier critère à prendre en compte avant de choisir votre piscine hors-sol, c’est son emplacement. Disposez-vous d’un immense jardin couvert de pelouse ou d’une petite terrasse en béton ? Commencez donc par déterminer la taille et l’emplacement de votre future piscine. À qui va-t-elle servir ? Est-ce une piscine pour les enfants ou pour vous ? Avez-vous un chien ? Ce qui pourrait nécessiter une piscine en dur plutôt qu’une structure gonflable… Une fois que vous en savez un peu plus concernant vos envies et vos possibilités, comparez les différents types de piscines hors-sol.

La piscine gonflable

Au-delà de la piscine gonflable miniature pour les tout-petits, vous pouvez choisir un modèle bien plus qualitatif et volumineux de piscine gonflable. Moins chère que les autres types de piscines hors-sol, elle a l’avantage de ne nécessiter que très peu d’installation et vous pourrez la dégonfler et la ranger au garage chaque hiver.

Piscine gonflable : les avantages

  • Installation simple ;
  • Prix bas ;
  • Peut être rangée l’hiver.

Piscine gonflable : les inconvénients

  • Pas très esthétique ;
  • Fragile, notamment avec des petits enfants ou des animaux ;
  • Durée de vie faible.

La piscine autoportante

La piscine autoportante, comme son nom l’indique est autoportée. C’est l’eau qu’elle contient qui la maintient en place. Elle est pratique, car facile à monter et à démonter, mais reste fragile. Elle possède souvent un boudin gonflable sur le haut et se compose d’un simple liner épais.

Piscine autoportante : les avantages

  • Installation simple ;
  • Prix bas ;
  • Peut être désinstallée en hiver.

Piscine autoportante : les inconvénients

  • Fragile ;
  • Durée de vie faible ;
  • Pas très esthétique.

La piscine tubulaire

Une piscine tubulaire se compose de plusieurs tubes qui vont tenir un liner épais en place pour une piscine souvent plus grande et plus résistante que les deux versions précédentes. Facile à mettre en place, elles peut atteindre 1,60 m de profondeur et plusieurs mètres de long. Si vous avez des ados à la maison, c’est une option à prendre en compte. Ils pourront profiter d’une grande piscine tout en ne risquant pas de la renverser en faisant les fous !

La piscine en kit

La piscine en kit est l’option la plus solide et donc, la plus chère, des piscines hors-sol. En bois, en béton ou en acier, vous aurez du choix quant au revêtement utilisé. Si vous souhaitez une piscine un tant soit peu esthétique, c’est celle-ci qu’il vous faut. De plus, vous n’aurez pas besoin de la démonter à chaque fin d’été !

Piscine en kit : les avantages

  • Solide ;
  • Esthétique ;
  • Vous ne la montez qu’une seule fois.

Piscine en kit : les inconvénients

  • Plus chère ;
  • Il est conseillé de la faire installer par un professionnel ou à plusieurs ;
  • Elle restera en place chaque hiver, il faudra donc l’entretenir.
- Publicité -

À lire aussi

ParLolita F.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*