Déco Cool / Idées Déco Maison / Décoration Maison / Tendance terrarium : décryptage

Tendance terrarium : décryptage

- Publicité -

Pour ajouter une touche green à votre intérieur, le terrarium constitue l’une des solutions à adopter. Écosystème miniature, mais aussi objet de décoration, il est possible de le fabriquer vous-même. Qu’est-ce qu’un terrarium ? Quel matériau choisir ? Quelles plantes choisir ? Comment l’entretenir ? Les réponses à vos questions.

Qu’est-ce qu’un terrarium ?

Par définition, le terrarium désigne un contenant transparent où vivent confinées des espèces végétales. S’apparentant à un aquarium sans eau, il se compose généralement de gravier, de sable ou de terre. Véritable petit jardin d’intérieur, le terrarium accueille une ou plusieurs plantes. À poser ou à suspendre, cet objet est aujourd’hui disponible dans des formes et des tailles variées.

Il peut être placé aussi bien dans la cuisine que dans le salon ou une autre pièce de la maison. Si vous décidez d’en fabriquer un, assurez-vous que les caractéristiques du terrarium soient adaptées aux plantes que vous souhaitez y faire pousser.

Quel récipient choisir ?

Pour choisir votre terrarium, tenez compte de la plante qui y vivra. Si vous comptez y faire pousser un petit arbuste comme un ficus, choisissez une forme haute comme un grand vase. L’espace permettra à la plante de grandir et de se développer progressivement.

En revanche, pour de petites plantes grasses, un terrarium de faible hauteur est conseillé. Cela évitera de laisser un espace vide important en partie haute et que les plantes soient enfoncées au fond du contenant. Les matériaux sont aussi diversifiés : verre, polystyrène extrudé, plexiglas… Bien que différentes formes et matières de terrarium soient disponibles dans le commerce, n’hésitez pas non plus à recycler des vases, des bocaux vintage ou à récupérer d’anciens pots en brocante.

Quelle plante choisir pour votre terrarium ?

Le choix des plantes est essentiel lors de la création d’un terrarium. Notez cependant que les végétaux ne conviennent pas tous à ce type de culture. Ainsi, choisissez des plantes ayant une croissance lente et pouvant garder une petite taille. Les espèces choisies doivent aussi avoir un système racinaire peu développé pour pousser dans une petite quantité de substrat. Si vous désirez fabriquer un terrarium humide, vous pouvez y faire pousser des fougères comme le Davalia, des orchidées, des sélaginelles, des plantes épiphytes ou encore des plantes carnivores. Pour un terrarium à l’atmosphère chaude et sèche, des succulentes et plantes grasses sont conseillées.

Conseils d’entretien d’un terrarium

Pour garder votre terrarium aussi longtemps que possible, assurez-vous qu’il soit aéré. En effet, en stagnant à l’intérieur du récipient, l’air humide favorise l’apparition de moisissures et le développement de bactéries. Généralement, des aérations sont présentes en partie basse et haute du terrarium pour la circulation de l’air.

D’autres conseils d’entretien doivent être respectés. Il est par exemple nécessaire d’enlever de manière régulière les tiges et feuilles mortes au risque de provoquer la prolifération des bactéries. Notez que le terrarium ne nécessite pas d’arrosage fréquent. En ce qui concerne l’engrais, son ajout dépend de la plante. Cependant, les engrais organiques sont à privilégier, car ils sont dépourvus de sels susceptibles de salir la paroi du terrarium.

N’hésitez plus à vous lancer dans la confection d’un terrarium pour embellir votre intérieur. Il suffit de le placer dans un endroit peu ensoleillé pour éviter de brûler rapidement vos plantes.

- Publicité -

À lire aussi

ParNadia

3 commentaires

  1. Bonjour,
    Vous pouvez trouver des terrariums chez certains fleuristes ou chez Nature et Découvertes.
    Bonne journée.

  2. Bjr ou trouver les terrariums? Reçu d’avance

  3. merci pour ce partage très intéressant et qui répond à mon attente

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*