Plaque à induction VS gazière : le match

- Publicité -

Vous envisagez de renouveler votre équipement de cuisine et souhaitez acquérir une nouvelle plaque de cuisson ? Comme d’autres appareils électroménagers, ce dispositif est disponible dans une large palette de déclinaisons se distinguant notamment par le type de cuisson proposé. La plaque à induction et la plaque à gaz figurent parmi les offres disponibles dans le commerce. Focus sur les points importants à savoir sur ces équipements avant de choisir.

Zoom sur la plaque à induction

La plaque à induction fonctionne grâce à une bobine de cuivre émettant un champ magnétique. Les ondes générées permettent de chauffer uniquement le récipient. Cet équipement offre divers avantages, mais aussi quelques inconvénients.

Les points forts

La plaque à induction constitue l’option idéale pour ceux qui recherchent avant tout la sécurité. Les risques de brûlures sont relativement réduits grâce à cet appareil. En effet, dès lors que vous retirez votre récipient, la plaque refroidit en un rien de temps. Par ailleurs, cette capacité de l’appareil permet de lutter contre les pertes de chaleur. Chauffant rapidement, la plaque à induction réduit grandement le temps de cuisson, favorisant ainsi les économies d’énergie. La précision constitue un autre de ses atouts. Cet appareil de cuisson offre une puissance de chauffe variant de 50 à 10 000 W.

Les points faibles

La plaque à induction présente quelques inconvénients. En raison de sa performance élevée, cet appareil affiche un prix pouvant aller jusqu’à 2 000 €. Ce prix est relativement cher à l’achat. Son incompatibilité avec certains matériaux comme le verre, la céramique, l’aluminium ou le cuivre constitue un autre bémol. Si vous décidez d’acheter ce type de plaque de cuisson, vous devez disposer de casseroles, poêles et autres récipients en inox, en fonte, en acier, etc. Par ailleurs, la plaque à induction résiste peu aux rayures.

Focus sur la plaque à gaz

Si votre logement est raccordé au réseau de gaz de ville, la plaque gazière constitue une solution envisageable. Doté de 2, 4 ou 5 brûleurs, cet appareil présente une puissance qui varie 800 à 3 500 W, voire 5 000 W pour les brûleurs pour wok. Comme la plaque à induction, la plaque gazière a aussi ses points forts et ses points faibles.

Les avantages

Grâce à des systèmes d’allumage intégrés, les plaques à gaz sont simples d’utilisation. Par ailleurs, de plus en plus de modèles sont pourvus d’un système de sécurité arrêtant instantanément l’alimentation en gaz lorsque la flamme s’éteint involontairement. La cuisson au gaz peut être facilement maîtrisée grâce au réglage de la puissance des foyers.

Avec un prix oscillant entre 80 € et 500 € selon le nombre de brûleurs et de 150 € à 1 000 € selon la qualité, la plaque gazière est relativement abordable.

Les inconvénients

Côté points faibles, la plaque gazière séduit moins en raison de son nettoyage contraignant. En effet, les bougies ainsi que les brûleurs sont souvent difficiles d’accès. Les grilles se révèlent peu pratiques à laver. En matière d’alimentation, ce type de plaque de cuisson s’avère moins pratique et moins sûr en l’absence de raccordement au gaz de ville. Pour évacuer le monoxyde de carbone généré par la combustion, votre cuisine doit en outre être équipée d’un système de ventilation.

Si vous hésitez encore entre une plaque à induction et une plaque de cuisson à gaz, il est conseillé de choisir celle qui répond le mieux à vos besoins. Si la sécurité constitue votre principal critère de choix, la plaque à induction est faite pour vous. En revanche, si le prix de l’équipement est un paramètre décisif, une plaque gazière est la meilleure option.

- Publicité -

À lire aussi

ParNadia

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*