Déco Cool / Actu Déco / Actu & Tendance Déco / Réparer des murs abîmés

Réparer des murs abîmés

Vous avez un ou plusieurs murs abîmés au sein de votre habitation et vous souhaitez les réparer vous-mêmes ? C’est possible, même si vous n’êtes pas un grand bricoleur ! Commencez d’abord par déterminer la cause du dommage causé. En effet, s’il s’agit d’un vieillissement normal, si vous habitez un logement ancien par exemple, vous pouvez vous contenter de réparer les dégâts. En revanche, si les fissures ou autres infiltrations sont causées par une mauvaise isolation ou encore un tuyau percé, nous vous conseillons de faire réparer la maladie avant de vous occuper du symptôme ! Si vous habitez une habitation récente ou neuve, il peut également s’agir d’une malfaçon, vous devriez alors vous renseigner auprès de votre artisan, de votre prestataire ou encore d’un expert avant de toucher à vos murs abîmés.

Nos vidéos incontournables :

Notre liste de matériel pour réparer vos murs abîmés

  • Du papier de verre ;
  • Un grattoir ou un cutter ;
  • Un pinceau ou une brosse ;
  • Du plâtre de réparation ;
  • Une spatule.

Réparer un mur abîmé : les étapes

1ère étape : Le nettoyage des murs

Commencez par bien nettoyer les murs en question. Vous pouvez donc enlever le papier peint éventuel, brosser le mur afin d’ôter les morceaux de peinture ainsi que les poussières qui auraient pu se faufiler dans les fissures. N’hésitez pas à « creuser » légèrement les fissures afin de les rendre plus faciles à reboucher et bien propres. Vous pouvez utiliser une lame de cutter par exemple. Nettoyez ensuite vos surfaces à l’aide d’une éponge humide et laissez bien sécher.

2ème étape : L’évaluation de la taille des trous

Dans le cas où vous souhaiteriez reboucher quelques fissures légères, vous pouvez passer directement à l’étape suivante. Si vous cherchez à reboucher un trou, comme le trou laissé par une vis ou même un interrupteur, n’hésitez pas placer une boulette de papier-journal à l’intérieur, afin de minimiser la quantité de plâtre à utiliser, et de vous faciliter la tâche.

3ème étape : La préparation du plâtre

Préparez maintenant votre plâtre, comme indiqué sur l’emballage. Vous avez le choix entre du plâtre classique ou de l’enduit de rebouchage, c’est à vous de voir celui qui conviendra le mieux. N’hésitez pas à faire appel aux conseils d’un vendeur lorsque vous vous rendez dans votre magasin de bricolage.

4ème étape : Le remplissage des trous et fissures

Ensuite, étalez le plâtre à l’aide d’une spatule. Remplissez bien vos fissures, n’ayez pas peur d’être généreux. En effet, si votre fissure n’est rebouchée qu’en surface, elle pourrait réapparaître beaucoup plus rapidement, veillez donc bien à ce que le plâtre recouvre entièrement les trous, vous pouvez même déborder légèrement.

5ème étape : Le lissage du plâtre

Toujours à l’aide de votre spatule, vous allez maintenant « racler » le mur en maintenant votre outil bien parallèle. De cette façon, vous allez enlever l’excédent de produit. Une fois que votre plâtre est bien lisse, laissez sécher plusieurs heures. Reportez-vous au temps de séchage indiqué sur l’emballage de votre plâtre.

6ème étape : Le ponçage

Une fois que votre plâtre est bien sec, vous pouvez le poncer à l’aide d’une ponceuse ou d’un simple morceau de papier de verre. Le but ici est d’éliminer au maximum les écarts entre votre mur d’origine et votre réparation. De cette façon, lorsque vous allez repeindre ou tapisser votre mur réparé, vous n’y verrez que du feu !

Par Lolita F.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*