Déco Cool / Déco Maison Par Pièces / Déco Cuisine : Peinture, Carrelage, Meubles / Repeindre une cuisine sans faire d’erreur

Repeindre une cuisine sans faire d’erreur

Pour repeindre sa cuisine comme un professionnel, pour bien choisir la peinture, les produits de préparation et la technique, nos conseils pour bien faire.
Peinture cuisine sur murs et plafond Collection Intensément Couleurs Zolpan

Repeindre sa cuisine aussi bien que le ferait un pro tient à une mise en oeuvre soignée de chacune des étapes. Entre le choix de la peinture, des produits de préparation et la technique, voici les conseils pour bien faire. 

Repeindre une cuisine avec la bonne méthode

Quelque soient les raisons qui motivent les travaux de peinture dans la pièce, nouveaux meubles, relooking de rafraichissement ou modernisation, repeindre sa cuisine requière méthode et respect de la chronologie des étapes pour obtenir un résultat digne d’un professionnel et un chantier mené rondement. Voici les points qui doivent retenir votre attention :
Bleu pastel pour repeindre sa cuisine, une couleur idéale  pour une cuisine lumineuse associée à du gris perle et un plan de travail bois

– 1 : Analyser la peinture à recouvrir

Si la peinture est ancienne, d’une couleur foncée alors que la nouvelle est claire et les murs en bon état, une sous-couche ultra couvrante permet de bloquer la remontée des pigments. Cette étape vous évite de multiplier les couches de peinture ultérieures pour obtenir la bonne couleur.

Dans les autres cas, une peinture spéciale cuisine (acrylique de préférence) diluée à 5% d’eau pour un 1er passage sert à son tour de sous-couche. Selon la qualité de peinture utilisée, la recouvrir ensuite de 1 ou 2 couches non diluées.
Pour une cuisine déco, des peintures spéciales s’appliquent directement sans sous-couche. Cependant, les marques préconisent l’application d’une sous-couche si la couleur ancienne est foncée afin d’optimiser le pouvoir couvrant de leur produit.

– 2 : Bien choisir son type de peinture 

Peinture spéciale cuisine ou peinture pour pièce à vivre dites « classique » conviennent pour repeindre sa cuisine. La différence entre ces 2 classes de peinture acrylique se situe au niveau de leur composition. La spéciale cuisine  est formulée pour résister aux conditions particulières de la pièce : Humidité, graisses, lessivages fréquents…Pour faciliter les travaux, c’est celle à retenir sans hésitation.

Autre solution couronnée de succès, la peinture cuisine contenant du Téflon qui s’applique sur murs, crédence, carrelage. Elle est garantie anti-tache, et convient pour les zones exposées à la chaleur dans la cuisine, comme derrière le four, au dessus des plaques de cuisson. Un produit idéal lors d’un relooking cuisine de pied en cape.
De ce panorama de peintures pour la cuisine, nous excluons la peinture monocouche, même si elle paraît alléchante pour sa rapidité d’application.

Pourquoi nos experts déconseillent la peinture monocouche pour repeindre sa cuisine ?

La cuisine est un environnement sensible. l’adhérence de la peinture doit être optimale, lors de son application et dans la durée. Hors, il est utopique d’espérer couvrir parfaitement les murs de la cuisine en une seule couche. Le faire, conduit immanquablement à repasser une couche. Résultat, la peinture perd son nom et la dépense est augmentée d’un autre pot de peinture.

– 3 : Soigner la préparation avant d’appliquer la peinture

Repeindre sa cuisine ne se fait pas tous les 4 matins. Lorsque le chantier peinture est décidé, il n’y a pas d’ambiguité sur l’objectif : une nouvelle cuisine déco avec une tenue dans le temps durable et une maitrise des coûts.
Pour y parvenir, pas de secret : une préparation minutieuse du support s’impose avant l’application de la peinture. Cela passe par une préparation des fonds qui doivent être propres (lessivage) sains (supprimer les parties écaillées de l’ancienne peinture) et lisses (reboucher trous et fentes à l’enduit puis poncer).
Ensuite, les murs sont prêts à recevoir les 2 couches de peinture, voire 3 dans les zones exposées aux fortes températures.

– 4 : Travailler avec méthode

Pour repeindre sa cuisine, procéder avec méthode est la règle d’or.
S’équiper des bons outils est la 1ère chose à faire : Pinceau à réchampir pour les angles, baguettes et petites surfaces. Rouleau mousse pour peindre les murs à équiper d’un perche télescopique pour le plafond et le haut des murs, un pinceau coudé pour le radiateur et les surfaces difficiles d’accès.

Commencer par protéger le sol et les meubles d’une bâche plastique spéciale travaux peinture.
Pour aborder la peinture, commencer par peindre le plafond des couches nécessaires en terminant le passage du rouleau dans le sens d’ouverture de la pièce.

Après séchage complet, poser un ruban adhésif sur les bords du plafond et les surfaces qui ne sont pas à repeindre.
Appliquer les couches successives en respectant le temps de séchage préconisé en veillant à ôter le ruban à peindre après un séchage au toucher entre chaque couche. Ne pas zapper cette étape au risque de voir la peinture s’écailler si d’aventure  le ruban était retirer après un séchage complet.

Tenir compte des temps de séchage de la peinture cuisine pour la remettre en circulation :  compter 24 h de séchage pour une peinture carrelage sur un plan de travail ou une crédence, 12 h pour les murs et 8 à 10 jours pour qu’elle soit résistante aux chocs et produits ménagers.

À lire aussi

Par Patricia RenduChauvin

Décoratrice et coach déco professionnelle, je vous offre volontiers des conseils sur le site Deco-Cool.com ! Pour obtenir un conseil déco, merci de faire une description la plus précise possible de votre pièce, la couleur des murs, la nature du revêtement de sol et sa couleur, le style des meubles, la luminosité de la pièce et sa surface, des informations nécessaires pour vous conseiller au plus près de votre question.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués par un *

*